Le métier de chauffeur VTC est souvent amalgamé avec celui de taxi.
Bien que ces deux activités soient similaires en certains points, ils n’en restent pas moins différents, disposant chacun de leurs spécificités.

Pour vous aider à mieux comprendre quel est le métier d’un Véhicule de Tourisme avec Chauffeur (VTC), nous vous proposons un tour d’horizon de ses similitudes et particularités par rapport au Taxi.

Des professionnels du tranfert / transport

Ce qui lie le VTC au taxi est, avant tout, qu’ils sont tous deux des professionnels du transport.
Ils mettent à votre disposition leur véhicule pour vous conduire à la destination souhaitée : pour vos vacances, pour vos trajets professionnels, ponctuellement ou régulièrement, ils vous conduisent sur les routes pour vous permettre de transiter entre votre lieu de départ et votre point d’arrivée.  

Pour exercer, tous deux doivent bien évidement (et impérativement) disposer du permis B, valide (et depuis plus de 3 ans pour les VTC).

Respecter le code de la route et assurer votre sécurité lors du trajet sont également élémentaires et font partie intégrante des obligations du métier.

Certifications, diplômes & Co

Pour exercer et pouvoir utiliser l’appellation de VTC, le chauffeur doit disposer d’une carte professionnelle. Celle-ci lui ait délivrée par la préfecture et elle est indispensable pour pouvoir circuler.
Une formation préalable est nécessaire, et reconnue par la Chambres des Métiers et de l’Artisanat ; ce n’est qu’à l’issue de celle-ci que la carte peut être attribuée.  

Le taxi doit, quant à lui, disposer, d’une licence spécifique pour pouvoir, notamment, apposer un bloc lumineux ‘’Taxi’’.
Ce n’est pas le cas pour le VTC qui n’a pas à sa disposition ce type d’outil.

Christophe Pedurand, chauffeur chez Reflex VTC a suivi cette formation nécessaire et dispose de sa carte professionnelle.  

Le prix

La principale différence entre un VTC et un taxi réside dans le système de tarification : en effet avec un VTC, avant d’embarquer pour la course, vous connaissez déjà le tarif que vous aurez à régler pour votre trajet. C’est une des particularités du métier de chauffeur VTC : le prix est indiqué dans un devis / bon de commande préalable, dont le client prend connaissance, valide, puis règle en fin de course, sans qu’aucune majoration ou autre évolution ne soit possible.
C’est un des concepts clés du service de VTC : les conditions de prise en charge sont fixées et connues à l’avance (et ne peuvent plus être modifées).

Le taxi, quant à lui, même s’il dispose d’une règlementation tarifaire sur les courses qu’il effectue, le prix final peut néanmoins varié selon la course réalisée.

Le professionnalisme

Pour les deux métiers, le professionnalisme et le sérieux sont de rigueur. Un point sur lequel VTC et taxi ne peuvent déroger : respect du code de la route, ponctualité et confort.

Christophe Pedurant, votre chauffeur Reflex VTC est particulièrement attentif sur ses points ; il en d’ailleurs fait son point fort : être ponctuel (voire même en avance), à votre écoute, vous proposer un habitacle irréprochable et un trajet en toute sécurité.

Vous pouvez donc, selon vos goûts et habitudes, faire appel à un VTC ou à un taxi pour vos déplacements.
Reflex VTC vous accueillera à bord de sa berline, pour sillonner la région Bretagne Grand Ouest ou vous accompagner dans vos déplacements professionnels.
Vous avez une demande spécifique ? Vous êtes dans une autre région ? Vous avez un déplacement de dernière minute ?
N’hésitez pas à nous contacter : nous pourrons vous conduire.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.